Blog de l’Association Béthisy – Nature

préservation du patrimoine naturel de la Vallée de l’Automne

 

Nouveau site de Bethisy Nature.  Les informations de l’ancien site seront reprises progressivement dans ce nouveau site.

Projet de piste cyclable de Verberie à Crépy en Valois : La TRANSVALLEE

Pourquoi ?
L’association BETHISY-NATURE œuvre depuis 2008 à la restauration et préservation de parcelles d’intérêt écologique (pelouses calcicoles) en lien avec les mairies et le CENH (conservatoire d’espaces naturels des Hauts de France). Mais elle s’intéresse aussi à la transition écologique, notamment la circulation dans, et entre nos villages. D’ailleurs, les membres de BETHISY-NATURE utilisent régulièrement leur vélo pour se déplacer et ont donc une réflexion pratique sur ce sujet.
Quel est le but recherché ?
Abandonner la voiture pour les petits trajets du quotidien au bénéfice du vélo, à l’intérieur du village et entre ceux-ci.
Par exemple :
«Je vis en couple et j’habite dans un village sans commerces, banque, médecins ou poste : je voudrais utiliser mon vélo pour aller de Saintines ou Saint-Sauveur à Béthisy St Pierre. J’ai besoin de réaliser mon trajet en sécurité, ne veux pas subir de détours et de dénivelés importants, car je ne suis pas un grand sportif et reviendrai avec un chargement important de courses sur mon vélo, voire mon enfant. Ainsi nous pourrons à terme abandonner une de nos deux voitures. »
L’état des lieux à ce jour :
Il y a 25 ans ont été créées autour de nos villages des pistes cyclables à destination des loisirs et du cyclotourisme, inutiles pour faciliter les déplacements du quotidien. Il est temps de rendre possible l’usage du vélo, comme le font nos voisins allemands, belges, hollandais depuis les années 60 !

Le fruit de notre réflexion :
Nous pensons qu’il est dommage que chaque village propose son projet interne, sans avoir une réflexion globale qui seule permettra d’obtenir un tracé cohérent à l’échelle de la Vallée de l’Automne et un coût final moins important. Il serait nécessaire que les tracés soient reliés les uns aux autres de façon logique, et souhaitable que l’Arc mette en place un groupe de travail avec des représentants de chaque village et des usagers.
Nous constatons que les tracés proposés n’empruntent pas le plus court chemin et(ou) présentent un dénivelé positif et négatif trop importants. Cela n’incitera pas le plus grand nombre pour les utiliser. Finalement, c’est l’automobiliste qui continue à bénéficier du tracé le plus plat et le plus court, alors que le cycliste est obligé de crapahuter !
La piste cyclable TRANSVALLEE
Voici notre proposition d’une piste qui longerait la voie ferrée existante, que nous avons nommée la Transvallée. Les avantages sont :
-C’est le tracé le plus direct, et le plus facile, le plus court, pour relier nos villages, et en finalité Compiègne.
-Le plus plat : très peu de dénivelé
-Le plus sécurisé : n’emprunte pas ou peu de voirie.
-Le tronçon entre Béthisy ST Pierre et l’entrée de Saintines existe déjà sous forme d’un chemin communal : pas d’expropriation à prévoir pour « l’amorce » de la transvallée.
Certains maires ont déjà approuvé l’idée de ce tracé (Béthisy St Pierre, Saint Martin, Nery, Saintines, Saint Vaast, Verberie). En effet, nous discutons autant que possible avec nos élus et avec beaucoup de transparence.
-Concernant la liaison St Sauveur-Béthisy, l’avantage serait que le tronçon réalisé le long de la voie ferrée profiterait simultanément à la commune de Saintines.
Plus largement
Ce projet intéresse aussi les élus du Pays de Valois, la transvallée pouvant continuer jusqu’à Crépy en Valois et desservir la gare SNCF.
De même côté Verberie, la transvallée pourrait rejoindre les pistes cyclables existantes du bord de l’Oise allant vers Pont Ste Maxence (Gare SNCF).
Ainsi les habitants de la vallée de l’Automne travaillant sur Paris , ou dans les zones d’activité, pourraient aller en VAE jusqu’à la gare de Crépy ou Pont Ste Maxence, au lieu de prendre leur voiture.
Au final, cela entrainerait une réduction du trafic routier, réel problème dans notre vallée et donc une réduction du CO2 émis. Sans oublier un impact très favorable sur la santé des utilisateurs.
tracé TRANSVALLEE ARC-Pays de Valois
tracé TRANSVALLEE pdf

Pelouse de la Sablonnière dimanche 12 mars 2017

Nous voila revenus sur ce site magnifique, constitue d’une partie plate (ancien terrain de foot de la commune de Bethisy St Martin) conventionnee avec le CENP, et d’une partie pentue et privee, en gestion directe par accord verbal avec le proprietaire.

En une heure, nous avons reussi a faucher et exporter sur la partie pentue.

Ensuite, nous avons coupe les plus gros rejets ligneux sur la partie plate, et fauche avec exportation sur une bande d’une quinzaine de metres en bordure du chemin d’acces, le CENP n’ayant pas eu les credits nécessaires pour intervenir.